Pomme de reinette et prince charmant...

Description courte du blog??? Heu...c'est moi...de temps en temps...mais y'as des fois où je sais pas quoi mettre alors je dis rien...pasque c'est moi...tout simplement!!!

04 décembre 2010

"Mais tu fermes les yeux !". "Toujours quand je fais un câlin !!!".

"Le ciné c'est mon dada !". C'est ce que Omar Sharif aurait pu vous dire, un jour de pluie, préférant se taper une bonne séance de cinéma plutôt que de traîner son cul dans un hippodrome. D'ailleurs moi j'ai envie de dire "Laissez donc les chevaux brouter de l'herbe tranquillement dans les champs. Laissez-les ruminer en paix !".
M'enfin ça c'est juste mon côté Brigitte Bardot qui ressort en force...
Bref.
Une introduction bidon, tout ça pour vous parler d'un petit film que j'ai vu récemment. "Trop loin pour toi" en français, "Going the distance" en anglais. Ou comment vivre une relation monogame en vivant à plus de 1000 kms de la personne que l'on aime.

going_the_distance_movie

L'histoire peut paraître simplette, du "déjà vu" pour certains...une suite logique peut-être à "Nuits blanches à Seattle" ?!
Souvenez-vous, Meg retrouve Tom sur le toit de l'Empire State Building...et après ? Il se passe quoi ? Elle va habiter chez lui à Seattle ? Ou il va décider d'abandonner son poste d'architecte à Seattle pour vivre à New-York (Je t'épate hein... ;) ) ?

Bref, autant d'interrogations, qui semblent résolues dans "Going the distance".

En gros, Drew (Barrymore) rencontre Justin (Long), fraîchement séparé. Il vit à New-York, travaille pour un gros label de musique et ne s'implique pas assez dans ses histoires amoureuses. Elle est en stage pour un journal new-yorkais mais vit à San Francisco et doit y retourner pour terminer ses études pendant un an.
Ils vont donc vivre leur relation à fond pendant 6 semaines avant son départ...et décident de continuer malgré la distance. Jusqu'au jour où elle va trouver un travail chez elle...et là tout va se compliquer...

Et tous les clichés y sont. Les sms à tout heure pour combler le manque de l'autre. Les questions telles que "Et il/elle fait quoi en ce moment ? Et si il/elle rencontrait quelqu'un d'autre ?".Questions que les potes et famille essayent de répondre tant bien que mal. De ceux qui foutent le doute. Parce qu'ils sont là pour faire voir le mauvais côté des choses. Les moments "webcam", les heures qui n'en finissent pas au téléphone...On a même le droit à une tentative de "Sexphone" hilarante qui tombe à l'eau.

Le tout accompagné d'une sœur maniaque à souhait (joué par l'excellente Christina Applegate); pour elle, d'un coloc qui aime chier la porte ouverte et d'un collègue qui se laisse pousser la moustache pour pouvoir se taper de "vraies femmes"; pour lui.

ET une BO terrible, pleine de pêche et de basiques tel que l'indémodable "Just like heaven" de The Cure.

Enfin la très très bonne prestation de Drew Barrymore (magnifique et vulgairement naturelle) et de Justin Long (craquant...tout simplement). A savoir que ces 2 là étaient amoureux lors du tournage et ça se ressent...

Alors oui, louez-le...dès que possible. Parce que c'est une très bonne comédie romantique. Pas trop fleur bleue. Juste ce qu'il faut pour essuyer une larmichette (pour ma part...un peu plus que ça...)

Posté par pom2reinette à 11:24 - Cinoche or not cinoche - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je suis d'accord pour la tranquillité des chevaux.

    Posté par __Anne__, 04 décembre 2010 à 11:29

Poster un commentaire